Championnat du monde de raquette 2014

Même si Arverne est et restera une association résolument tournée vers le raid (sous toutes ses formes) il n’en demeure pas moins que certains d’entre nous ont des objectifs personnels sur des grosses courses, comme Dav en octobre à la diagonale des fous, comme Phil qui prendra part en octobre prochain aux chpts du monde de 24h à vtt, ou plus récemment comme Julien qui s’est aligné sur les championnats du monde de raquette à Rättvi en Suède …

Depuis maintenant 5 ans, pendant la saison hivernale, je participe à des courses de raquettes à neige. La raquette, très populaire en mode « randonnée », est moins connue sous sa forme « compétition », en tout cas en France. La FFME n’ayant pas le souhait de développer ce côté de la discipline, la compétition a été abandonnée en 2010. Une Coupe de France basée sur plusieurs courses et un Championnat de France existait jusqu’à cette période, où je finissais d’ailleurs 3ème sur la Coupe en 2009 et 2ème aux Championnats de France en 2010 (derrière un certain Stéphane Ricard, Champion du Monde 2014 de la spécialité).

Depuis, je fais partie du Team TSL France, où nous participons à la Coupe d’Europe et aux Championnats du Monde. Je termine 2 fois 5ème puis 4ème à la Coupe d’Europe en 2011, 2012 et 2013. Concernant les Championnats du Monde, j’ai pu participer 3 fois à cet événement. La première, au Canada en 2012 où je termine 24ème. L’an passé en Italie, à la 34ème place. Et cette année en Suède.

Image

Début Janvier, je pars faire une course test en Italie, la Ciaspolada, la plus grosse course au Monde de la spécialité avec 5000 participants dont 250-300 compétiteurs, et me rends vite compte que, malgré une place correcte (32ème), le manque de régularité en Décembre sur l’entraînement met direct à l’amende ! Pas de bonnes sensations, pas de jambes et un gros écart sur le 1er. Il me reste 3 semaines avant les Monde … pas cool !

Je décide donc de mettre toutes les chances de mon côté et demande à mon entraîneur d’essayer de rattraper le retard pris en décembre. Je ne fus pas déçu en recevant mon planning d’entraînement !! De très gros enchaînements, peu de repos (12 jours consécutifs sans repos et avec des jours en bi-quotidien), et de grosses séances m’attendent ! Aïe Aïe Aïe … est-ce que des séances de fou comme ça vont passer ?? Est-ce que je serai capable de récupérer ? Le trail du Sancy en plein milieu … ça va faire très mal. Coûte que coûte je m’accroche et passe toutes ces séances de malade (vive la médecine chinoise, acu et shiatsu pour la récup’ … ainsi que la gamme ErgySport Nutergia !) lol

L’échéance arrive … les dernières séances finalisent le travail effectué depuis 3 semaines. Maintenant le job a été fait, yapluqua !

Départ sur Annecy rejoindre le Team TSL, puis direction Genève pour prendre le vol direction Stockholm. Encore 4 heures sur des routes toutes enneigées pour arriver sur le site de course. Il neige pas mal et déjà 10cm de fraîche recouvre le sol … on verra demain ce que ça donne !

La course est à 12h … 15-20cm de neige fraîche ! Ça va être dur ! Parcours très vallonné en forêt avec une bonne bosse de 2,5kms dès le début.

Environ 13 pays sont représentés (Etats-Unis, Suède, Norvège, Japon, Angleterre, Allemagne, Italie, Russie, République Tchèque, Espagne …) avec de très bons coureurs, certains internationaux. Ayant fait 34 l’an passé, mon gros objectif est de rentrer dans les 30 … ça passe ou ça casse ! On verra bien …

Dès l’échauffement, je sens que les jambes répondent pas mal … un bon footing de 30-35’ puis quelques accélérations en bosse, et retour vers le départ. Là, les choses sérieuses vont commencer. Il va falloir gérer le départ et cette première bosse.

12h : ça y est, c’est parti … comme prévu le départ est ultra rapide. C’est là qu’il faut se placer car, vu la neige, le parcours est hyper technique et physique. Il n’y aura pas 36 traces à prendre ! Ca file donc à 18-19 km/h pendant 500-600m, jusqu’au début de la bosse, régulière mais rendu très glissante par ces 15 cm de neige fraîchement tombée. Les appuis sont fuyants, pas d’accroche, ça n’avance pas bien vite. Je me dis que plus de 2 bornes comme ça, ça va faire mal. Mon entraîneur m’avait dit de partir vite et de tenir toute la bosse à bloc … et là, ça monte comme un avion (enfin un p’tit coucou 😉 pas comme les avions de chasse devant ! lol). Aucune douleur aux jambes, ça grimpe vraiment bien ! La place est faite, y’a plus qu’à tenir jusqu’à la fin. Je remonte doucement, ça joue un peu du coude avec des concurrents pour prendre la bonne trace. Derrière, les écarts commencent à se créer. Je rattrape un Suédois, petite accélération et je le laisse 50-60m derrière. La course se déroule, un Russe et un Américain sont en ligne de mire, 60m devant. Allez, il faut que j’aille les chercher ! Mais ce n’est pas si simple ! C’est tellement dur de courir dans cette neige molle, j’avais l’impression de courir sur la dune du Pilat ! lol Ça change des courses en Italie sur des parcours damés !

Les écarts sont stables sur cette partie assez plate. Le Suédois toujours derrière essaye de reprendre du terrain. Il ne faut rien lâcher ! Voilà enfin la partie technique en descente … et là ça part vite, très vite, 16-17-18 km/h. Je remonte sur le Russe mais derrière, il a aussi décidé de mettre les Watts … il est chez lui et connaît parfaitement le parcours. Il attendait juste le bon moment pour partir ! Il me rattrape. On court ensemble, on rattrape le Russe qui s’accroche au train. Il faut absolument tenir et rester avec lui. Le Russe saute. Mais là, sur un plat d’un bon km, le Suédois me remet les pendules à l’heure, et me rappelle qu’il a une bonne dizaine d’année de moins … et forcément plus de vitesse ! On était déjà à plus de 16 km/h …  il me lâche pour rattraper l’Américain juste avant la ligne … je n’ai rien pu faire, mis à part d’assurer ma place.

Je termine finalement à la 20ème place au général  et 17ème dans ma catégorie ! Vraiment très content ! L’entraînement a payé, les jambes au top le jour J … merci à ma famille de m’avoir supporté (ou plutôt pas trop vu !) et également à mon coach qui a su gérer le timing parfaitement !

Image

Maintenant place aux trails et raids multi avec mon nouveau Team, Arverne Outdoor. Cette bande de copains avec qui je vais regoûter aux joies du raid ! Prochain gros objectif, le raid de Vallon Pont d’Arc avec l’ami François fin Avril. Et bien sûr des petits trails en commençant par 25 kms à Lavault-Sainte-Anne dimanche.

Julien

Publicités
Cet article a été publié dans Compèt'. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Championnat du monde de raquette 2014

  1. Patrick dit :

    Bravo, belles perds, ça fait rêver, on aimerait plus de photos « action » dans le grand blanc 😉 Pour l’année prochaine hein ?

  2. Phil dit :

    C’est beau!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s