La fête des grands pères

31726980modifie

Si vous en croisez un au détour d’un carrefour avec un gilet fluo vous pourriez le prendre pour un gentil bénévole alors qu’il fait la co de nuit comme vous. Si vous en voyez un qui discute avec un chaud patate vous pourriez penser qu’ils font le raid avec leur grand père. Si vous le voyez devant vous à l’arrivée vous pensez que c’est le maire qui vient faire son discours à la remise des prix … « ils » ce sont en fait nos vieux à nous, oui vous savez, les gars qui courent en Hoka et qui roulent en tout suspendu. Toutes les assoces ont pourtant le leur ! comment ça !? pas vous ?? Mais foncez vite vous en procurez un ! car nos vénérables anciens sont au raid ce que la roue est à la voiture : ce n’est pas ce qui la fait avancer plus vite mais c’est néanmoins indispensable.

Le vieux ne craint (plus) rien, il a tout vu, tout vécu, il ne frise plus le surentrainement car il ne s’entraine plus, il ne frise plus l’hypoglycémie car il a quelques réserves abdominales, bref, faire un raid avec un vieux machin c’est se donner 100 % de chance de rallier l’arrivée. Haaaaa mais c’est sûr il ne faut pas commencer  à vouloir le tracter ! Là il va rouspéter car il connait par cœur son rythme ! Il sait surtout quand manger, quand lever le pied, quand accélérer, car sous son air buriné par le bon soleil du mois de juillet et malgré sa hanche droite claudiquante, le vieux est un vrai renard. Il a acquis ce qui fait la force du raideur qui a vu sa vma décroitre à l’inverse de son taux de cholestérol : l’expérience !

Quel sport à part le raid peut se targuer de voir aux avants postes des gars d’un demi siècle ? Oui on voudrait tous être comme eux au même âge, raconter nous aussi à nos jeunes de l’assoce pour la 100° fois comment on a gagné le gévau en 1853 et voir leurs yeux qui brillent ou narrer comment on a pu rallier l’arrivée du RIF en se partageant à 4 un bounty passé sous les roues d’une voiture … Patience, notre tour viendra bientôt. En attendant voici le portrait de 4 vétérans parmi les plus connus, on a tous récemment fini derrière l’un ou l’autre, ils ont échappé au napalm dans la jungle vietnamienne et ils ont bien voulu se prêter au jeu des questions (à la con parfois, on se refait pas …) alors qu’ils n’aspirent qu’à la tranquillité de l’anonymat …  Pour qu’ils ne se chamaille pas à coup de canne ils sont dans l’ordre du plus jeune au moins jeune, alors un peu de respect ! 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

                                                                                                           Patrick Lamare / Team Issy Aventure

Ta date de naissance ? 11/07/66

Quand as-tu commencé le raid ? En lisant VSD à l’époque du Raid Gauloise, j’ai eu une révélation. J’ai commencé mon premier vrai raid sur l’Aventure Catalane en solo sur 3 jours. C’est parmi mes meilleurs souvenirs. J’ai commencé en solo car mon statut de militaire m’imposait de bouger pas mal et il était difficile d’intégrer une équipe. Le tournant a été en 2006, lorsque je suis rentré de Guyane et que j’ai rejoint le team Issy Aventure au sein duquel  j’ai pu courir 7 ARWS , 2 ARWC et quelques autre grands raids internationaux.

Quel est ton sport d’origine ? Le VTT mais je faisais du trail bien avant que cela existe, et avant l’avènement du VTT, j’adorais alterner marche et course sur les chemins de randonnée.

Es tu plutôt raid aventure ou raid classique ? Comme tous les vieux, je préfère les raids longs, plus adaptés au « diesels », sur les raids classiques, à pied, je suis toujours à l’agonie derrière mes coéquipiers

Ton meilleur souvenir en raid ? Difficile de faire le tri, mais chaque fois que je passe la ligne d’arrivée d’un grand raid avec mon équipe, je suis très ému. Mais les belles images se bousculent et je suis incapable d’en isoler une.  Je pense que le meilleur reste à venir 😉

Ton pire souvenir ?  Sans doute l’ARWC Monster Sweden, on est parti pour 1000 km et j’ai eu un ménisque qui m’a lâché. J’ai fait une grande partie du raid sur « une jambe ». A un moment, la douleur m’a terrassé, je me suis retrouvé par terre, la tête dans le sable, et je n’osais pas toucher mon mollet, je pensais que tout avait lâché et qu’il était au fond de ma chaussette.

Maison de retraite ou aide à domicile ? Maison de retraite pour anciens combattants : lol : Sans doute un ermitage sur le Larzac.

Ton palmarès le plus marquant ? Une belle place aux championnats de France 2013 en Ardèche avec du beau monde.  Tout le reste est trop loin 😉

Ton plus beau fait d’arme après 45 ans ? Etre toujours sur le circuit et avoir toujours autant d’envie.

Ta vision du raid ? J’ai l’habitude de ne pas dissocier les mots « raid » et  « aventure ».  La finalité de mes entraînements, compétitions, préparations et essais matériels est de faire du raid aventure.  Au-delà de la compétition, l’esprit d’équipe, la découverte, le surpassement de soi, reste de belles valeurs. Je respecte les terrains sur lesquels je cours et je regrette grandement que quelques individus sales et irrespectueux jettent leurs détritus sur les chemins, ça ne devrait pas exister dans notre sport, la nature est notre stade, si on ne l’aime pas, on fait autre chose. Voilà, c’était mon coup de gueule.

Partages tu ton expérience ? si oui, de quelle manière ? J’ai longtemps participé à des forums techniques VTT sur internet mais des individus bizarres écrient des trucs bizarres, j’ai donc arrêté. Je réalise dès que j’en ai le temps, des articles techniques et des essais matériel  via le magazine internet gratuit, endorphinmag.fr

Une hygiène de vie particulière ? Non, je suis aveyronnais 😉

Viagra ou méthode naturelle ? D’amour et d’eau fraîche, comme je le disais précédemment, la nature n’est pas une poubelle et mon corps non plus. Notre sport n’est pas épargné par le dopage et j’espère que des contrôles verront le jour.

Quand mettras tu la clé sous la porte ? Ce n’est pas mon cerveau mais mon cœur et mes jambes qui décideront, sauf si le plaisir n’est plus là. Mais le pied dans ce sport est de pouvoir se fixer des objectifs très différents parfois plus aventure que raid. Mais c’est viscéral, ma vie est un peu organisée autour de ça, faire le deuil du raid sera très difficile.

Des projets après la compèt ? Rouler sans chrono avec la priorité à la découverte. Rester dans la place avec  mon e-shop withspirit.fr

1454782_427644994028113_879126982_n

                                                                                                     Frédéric Martin / Team Arverne Outdoor

Ta date de naissance ? 30/10/1965

Quand as-tu commencé le raid ? Il y a bien longtemps, tellement longtemps que je ne m’en souviens plus vraiment, c’était le raid Allier, on avait traversé l’Allier à Moulins avec le vélo à bout de bras. Je m’étais fait une belle entorse, et j’avais fini.

Quel est ton sport d’origine ? le football

Es tu plutôt raid aventure ou raid classique ? les deux

Ton meilleur souvenir en raid ? L’arrivée de raid in France 2012, victoire à la madeleine aventure. Des meilleurs souvenirs j’en ai plein plein la tête, la liste est infinie.

Ton pire souvenir ? le blocage sous la cascade sans forces et la suite …( hypothermie) raid in France 2012

Maison de retraite ou aide à domicile ? aide à domicile

Ton palmarès le plus marquant ? Palmarès, peut-on parler de palmarès ? je n’y accorde pas d’importance…Quelques victoires qui marquent, comme le raid SFR, le raid de la licorne, le raid Oléron, l’orient raid,  très heureux de la place réalisée à Raid in France en 2012 et bien sûr la première victoire au raid « Madeleine aventure », je pourrais rajouter une belle place au défi vert de Nice.

Ton plus beau fait d’arme après 45 ans ? Mon plus beau fait d’arme ? Je ne sais pas bien, une ou deux victoires à l’orient raid, je redirais la place au dernier Raid in France et surtout le fait d’être allé au bout malgré un état de santé plus que précaire en début de raid ; dernière participation qui pour moi sonne le glas des raids aventures long je pense.

Ta vision du raid ? Communion avec la nature, paysages, images et compétition. Compétition avec soit même en premier lieu, être capable de gérer son potentiel physique au fur et à mesure des efforts qui se succèdent. Compétition pour donner le meilleur de soit même, et compétition avec les autres. J’aime la compétition, je suis un compétiteur mais avant tout avec moi-même, après on voit le niveau de performance que j’arrive à obtenir et ce que ça donne par rapport aux autres. Mais s’il faut bagarrer je donne tout.

Je rajouterais également aventure humaine, partage avec les coéquipiers, solidarité, camaraderie, amitié, cohésion, confiance.

Partages tu ton expérience ? si oui, de quelle manière ? Je ne suis pas très partageur J enfin si j’aime beaucoup ça !!! Je ne pense pas avoir une vraie expérience que je puisse partager, je n’ai pas vraiment de points forts. Je peux et j’aime faire partager les spécificités de ce sport, le goût de l’effort, l’accès à la connaissance de soi, quelques éléments techniques de certaines activités (j’aime bien être prof et c’est mon métier !!) .

Une hygiène de vie particulière ? oui et non, je fais un peu attention, pas trop de charcuterie, une alimentation équilibrée, 5 fruits et légumes par jour et pas trop d’alcool. De l’activité physique en tout genre, je suis un sportif multicarte qui aime pratiquer de très nombreuses activités.

Viagra ou méthode naturelle ? Méthode naturelle pour le moment… Pour la suite on verra !

Quand mettras tu la clé sous la porte ? Je crois que je commence à la mettre. Ca fait quelques années que je le dis, mais je pense que la fin se précise petit à petit. Je m’étais dit que je continuerais tant que je serais performant et que je serais à la hauteur des copains du team. Je pense que ne suis plus à un niveau qui permette à une équipe d’être performante, je vais donc commencer à regarder les résultats et les compte rendus, participer aux entrainements et peut être faire quelques petits raids en pépère ou pour tenter d’initier des nouveaux pratiquants. Je pense que cette saison est vraiment la dernière

Des projets après la compèt ? des projets, des milliers, plein la tête !!!! Continuer à pratiquer tous ces sports qui sont mes passions, le plus longtemps possible. Des randos aventures en kayak de mer, de la montagne, du ski de rando, un rêve d’aller au pôle à pied et d’autre qui naitront j’en suis sûr !!

P1040691bd

                                                                                                               Bernard Durand / Team Raidlink’s 07

Ta date de naissance ? 7 juillet 1964 à Clermont Ferrand et oui je suis Auvergnat de souche lozérienne, Ardéchois d’adoption depuis 24 ans maintenant.

Quand as-tu commencé le raid ? Il y a plus de 15 ans avec les premiers rando-raids SFR à l’époque cela me permettait de pratiquer avec les copains, c’était bien sympa, j’en ai gardé un très bon souvenir, à l’époque on était petit joueur et on ne partait que sur le petit parcours mais on se débrouillait plus que bien,  avec  le raid de Vallon Pt d’Arc  ou encore les Xdays.

Quel est ton sport d’origine ? j’ai pratiqué le rugby jusqu’à 25/26 ans. J’ai joué à l’époque en première division au stade clermontois avant de partir sur Draguignan pour mon boulot où j’ai continué à jouer en 2eme et 3eme division (on a fait un peu le yoyo), puis je me suis tourné vers l’escalade que j’ai pratiquée beaucoup en Ardèche avec un niveau honorable (7c pour les connaisseurs)

Es tu plutôt raid aventure ou raid classique ? je suis plutôt raid tout court. Maintenant j’aimerais courir un raid par ci et par là avec d’autres équipes composées de mecs comme décrit ci-dessous.

Ton meilleur souvenir en raid ? J’en ai plusieurs mais en général ce sont tous les moments passés en compagnie d’autres équipes dont j’estime les personnalités, tous ces moments passés à discuter avec eux ou simplement courir ensemble je dis bien ensemble et pas avec, certaines amitiés se sont créés lors de raid en plein effort. Le dernier  moment fort pour moi cela a été sur Raid Terre d’Audace où je commençais à fatiguer et à accuser le coup en tractant Adrien un de mes équipiers, quand j’ai demandé à Nico Rambier de LSN de me remplacer, no problème pour lui, c’est cela qui me plait mais c’est possible aussi parce qu’il y a une réelle amitié entre ces personnes  et nous. Ou bien encore, il y a une douzaine d’année quand sur le raid de St Jean de Maruejols, on rattrape Lapin (Gilles Lelièvre) qui est un type extra pour lequel  j’ai un grand respect et beaucoup d’admiration, à 4km de l’arrivée il coinçait un peu et  son équipier Gaél Hanssen pas un manchot non plus était au plus mal, je lui mets la laisse afin de finir avec eux,  c’est cela qui me plait, ou encore quand je t’ai dépanné lors d’un raid récent avec ma fameuse crème de marron et que l’on a continué à tchatcher et plaisanter même dans la douleur (parce que je pense que tu/vous étiez dans le dur !) et cela a permis de passer un bon moment dont on a reparlé par ailleurs. C’est cela en plus de l’amitié que j’ai avec mes équipiers qui me plait en raid multisports.

Ton pire souvenir ? L’an dernier sur le Gévaudathlon où j’étais blessé avant, pendant et après, le dos en vrac, à chaque foulée une douleur violente, du début à la fin, tout cela pour marquer des points pour se qualifier pour pouvoir faire la finale des raids chez moi en Ardèche, j’ai serré plus que les dents, je n’ai pas été très raisonnable sinon je n’ai pas de pire souvenir.

Maison de retraite ou aide à domicile ? Ni l’un ni l’autre mais j’aimerais me faire incinérer et que mes cendres soit éparpillées  au sommet du Moure de la Gardille ou du Mont Lozère.

Ton palmarès le plus marquant ? Le doublé au Gévau 2010 et 2011 (1er) toujours la lozère. 3ème équipe homme finale des raids FNRM 2013 (4ème scratch). 1er au scratch et en solo sur les Xdays (2004) les dentelles, le Haut de l’Arc, Courchevel…

Ton plus beau fait d’arme après 45 ans ?

2013: 3ème H finale des raids 1er raid haut de l’Arc, raid en Durance, Gévaudathlon, raid de Voguë, raid de St Jean de Maruejols, 4eme aux dentelles, 2010 1er raid LSN ….

Ta vision du raid ? J’aimerais que cela reste un sport très proche de la nature, qu’il n’y est pas de rapport à l’argent, que cela reste simple et que les organisateurs de raid se sentent libres d’organiser comme ils le désirent, je trouve qu’il commence à avoir, sur certains raids, une surenchère au niveau de l’organisation et c’est bien dommage, que cela reste de l’amateurisme à tous les étages mais un amateurisme calculé et organisé.

Partages tu ton expérience ? si oui, de quelle manière ? En organisant des entrainements, des CO.

Une hygiène de vie particulière ? Je mène une vie tranquille et saine voila ce que je peux dire, ah si la palm … contribue à mon bien être (palm : pêche à la mouche)

Viagra ou méthode naturelle ? plutôt nature

Quand mettras tu la clé sous la porte ? Le jour où je ne pourrai plus rien faire

Des projets après la compèt ? Je fais à l’envie et rien que cela

IMG_1885

                                                                                                  Jean Marc Marion / Team Raid Nature 46

Ta date de naissance ? 10 janvier  62

Quand as-tu commencé le raid ? debut 94, Pézenas  puis  premier gros raid en 96, raid adidas Pyrénées.

Quel est ton sport d’origine ? Le vélo de course,  cadet junior, tête dans le guidon,  on m’appelait la locomotive ! beaucoup de bons souvenirs sur ces 4 années …  J’ai une photo de course avec Fignon . Et la gerbe !

Es tu plutôt raid aventure ou raid classique ? Raid aventure bien sûr !

Ton meilleur souvenir en raid ? Alors là il y en a plein, l’aventure catalane avec Eric régis et Anne, les envolées à cheval avec christophe sur raid in France, on savait à peine ce que c’était que de chevaucher !  Mais on partait sur des galops grisant a bloc ! un peu bargeot quand même avec le recul. Ou le départ de Canéo à cheval, là c’était quelque chose… Une section VTTO sur la transmarocaine à jouer au chat et à la souris avec arverne hiiiiiiii … Mais je crois que le meilleur c’est  raid in france et caneo avec Lucie ma fille.

Ton pire souvenir ? de pire il n y en a pas beaucoup,  les galères avec du recul deviennent souvent de bons souvenirs. Comme cette galère sur le clos velours en solo  3h du mat’ en VTT  pour faire une coupette je me retrouve seul au milieu d un torrent impétueux, de l’eau jusqu’ aux épaules, VTT sur le dos . Je criais comme une bête dans la nuit pour me motiver. Là j ai un peu disons …réfléchis fort…..et fais demi tour…
Ha si, oui la fois sur raid in france où on a du arrêter la section alors qu’on était bien placé et qu’on faisait une orientation de folie grâce à Laurent parce que notre coéquipière ne voulait plus continuer …incompatibilité de caractère …

Maison de retraite ou aide à domicile ? Je rêve d’une maison qu’on achèterai à plusieurs amis, on embaucheraient des supers gonzesses infirmières et on ferait que des conneries ! Et puis quand on pourra plus faire de conneries, basta …

Ton palmarès le plus marquant ?

2eme solo aventure catalane
3eme par equipe l année suivante
1er défi vert
3ème  du corsica
2ème  transmarocainne
et 2eme aventure aveyronnaise

Ton plus beau fait d’arme après 45 ans ? L’aventure aveyronnaise

Ta vision du raid ? là on aborde la question essentielle …
Pourquoi se mettre minable? Pourquoi la compétition? Pourquoi les raids nature?
le raid pour moi c’est avant tout une aventure en équipe, une immersion dans la nature ensemble  là il se passe des choses que je n’ai jamais retrouvé ailleurs, un retour avec soi même, une vraie équipe ou tu sais que chacun compte pour chacun, un vrai partage, j’ai souvent cette image du film « la guerre du feu » où nos trois compères s’en vont dans la savane à la quête de je ne sais quoi, prêt a tout affronter … je crois aussi que dans notre société aseptisée j ai besoin de çà, prendre des risques aller voir derrière la montagne puis l autre ….puis l autre ….vaincre sa peur, être curieux de nouvelles contrées . Partager…
S’émerveiller devant de beau paysage, des odeurs dans la nuit des bruits bizarres. Partager…
ça doit être mon côté celte ! Et puis dans tout cela il y a la compétition,  je crois être un compétiteur né. Pas pour écraser à tout prix l’autre, non c’est une forme de combat loyal. Encore mon côté celte, peuple de guerriers proches des éléments naturels. Et puis pousser son corps loin, tester à fond sa résistance face aux éléments.
je pourrais parler encore longtemps mais bon…

Partages tu ton expérience ? si oui, de quelle manière ? oui bien sur avec mes coéquipiers et ma fille
mais des fois à 52 piges je pars comme un cadet …

Une hygiène de vie particulière ? Oui je suis assez bio  et j ai pas souvent pris des cachetons … Je m’auto médecine…

Viagra ou méthode naturelle ? produit naturel jus d herbe élixir du suédois  acérola

Quand mettras-tu la clé sous la porte ? il faudra y penser,  çà devait être l’année dernière et puis je rempile cette année. J’arrive pas à lâcher….

Des projets après la compèt ? Plein, traversée des Pyrénées à ski de rando, périple à l’étranger, Mongolie …

vieux

Clin d’oeil: Tous ces papies ont été jeunes même si c’est dur d’y croire, ils ont eu la cuisse ferme, le ventre plat et la joue creuse, la preuve avec cette magnifique photo collector du vallon pont d’arc 1912 !

Featured Image -- 317

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour La fête des grands pères

  1. bd dit :

    Merci Steph, vraiment sympa ton intro, le dessin est classé confidentiel vieux !!! Chacun reconnaitra où il est sur le tronc d’arbre… @ tous ces vieux, à bientôt sur les chemins…

  2. dom des caméléons dit :

    moi mon pire souvenir , c’est de voir tous ces petits « jeunes » qui arrivent et qui sont trop fort ;-))

  3. Merci Steph pour cette hymne à la vieillesse 😉 Je me suis bien marré tout seul en lisant l’introduction !
    Les choses ont changé depuis la prépa de l’article puisque j’ai quitté Issy Aventure, équipe avec laquelle j’ai vécu de supers moments dans de superbes raids.
    J’en profite pour saluer mes aînés de l’article et tous les autres sur le circuit. A bientôt !
    Patrick

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s