Le retour aux affaires …

On a bien cru que c’était soleil couchant quand on est arrivé à Commentry mais à bien y regarder il n’était que 7h00 du mat’ … Du orange en veux tu en voilà, zut on est tombé sur la concentration de l’année d’Xttr ! Remarque, heureusement qu’ils étaient là car ils ont rempli la moitié du raid à eux seuls et ont fait honneur au boulot de CAP 03 sous la houlette de Pascal.

En effet une trentaine d’équipe c’est mince quand on sait le boulot qu’une telle manif demande. Il est vrai que la date est très prisée et il y avait nombre de raid ce week end. Pour ma part je pense malheureusement que l’auvergne n’est plus une terre de raid depuis l’arrêt de certaines manifestations locomotives telle Transmassif ou le Sancy athlon. On attend donc avec impatience qu’Xttr nous monte un petit raid dans le Sancy pour relancer tout ça ;))

Deux raids en une semaine, deux victoires aussi mais deux manières d’aller la chercher totalement différente. L’avantage d’hier c’est que j’ai compris que j’étais guéri totalement et que je vais donc enfin pouvoir me réentrainer sérieusement. Car sur un terrain comme celui d’hier ça va vite. Très vite ! Et c’est pas Olive qui va ralentir le rythme. Mais pour une fois ce n’est pas lui qui l’a imprimé, c’est les deux jeunes zizis d’Xttr, Joris et Steve, qui sont partis comme des avions sûrement histoire de faire mal aux vieux arvernes. Les 15 premiers kilo à 24 de moyenne, la moindre petite bosse au taquet, on laisse le vtt en seconde position au premier parc, et je suis déjà entamé !

Une petite co tactique sur photo aérienne et on reprend les vtt pour 28 kms. CAP 03 a optimisé le potentiel du secteur et je suis surpris par certains passages, beaucoup de traversée de ruisseaux, de passages pierreux et toujours ces chemins remplis d’herbe où tu ne vois pas où tu poses ta roue. On retrouve la paire Xttr qu’on avait légèrement distancé à la faveur d’une transition plus rapide mais c’est juste le temps de 5’ car tout les 4 on commet une petite erreur. Olive et moi préférons faire demi tour pendant que Joris et Steve coupent à travers vélo sur le dos.

On arrive au parc vtt en tête et un petit trou s’est creusé (environ 10’) ce qui nous permet de tourner la co tranquillement. On reprend les vélos pour un petit road book bien sympa qui nous emmène au départ du « gros » trail de la journée. « Que » 11.5 kms mais quand t’as les cannes plein de lactique tu as plutôt envie de dire que c’est un bon morceau. L’occasion pour Olive de voir ce que c’est qu’un mec qui n’a aucun don et qui en plus ne s’entraine pas, qui essaye juste de gérer son effort pour repousser le plus possible l’apparition inévitable de la crampe latente.

Cette petite ballade dans la campagne Commentryenne prenant fin nous posons enfin notre délicat fessier dans le kayak pour 3 petits kilomètres. Pas de soucis d’orientation, ça nous permet juste de voir que notre avance sur nos poursuivants est désormais plus que confortable, on l’estime à 4 à 5 crevaisons sans démonte pneu avec une main attachée dans le dos ;))

Un dernier vtt pour profiter du profil descendant sur l’arrivée, une co mémo que tout le monde fait en 1 fois sauf nous qui nous faisons piéger par le poste situé à 20 mètres de la carte et qui nous oblige à faire tout le tour du grillage et on rallie enfin l’arrivée.

Des conclusions il y en a toujours à faire, ce sont souvent les mêmes d’ailleurs :

  • Olive est une machine, et même quand il lui arrive de penser qu’il n’est pas en forme c’est toujours une machine.
  • C’est très dur de conjuguer raid non stop et raid très court, le rythme et donc l’entrainement n’ont absolument rien à voir …
  • La bière d’après course est toujours aussi bonne !
  • L’allier n’est pas tout plat, c’est bien ça le problème ! Tu roules à 35 sur le plat et tu arrives en pied de bosse dans le rouge mais il faut la monter sur la plaque !
  • Le RAC made in CAP 03 est un joli raid où les organisateurs exploitent parfaitement le terrain.

Y a aussi des conclusions moins sympas mais certaines choses vues ce we doivent être dites :

  • Le règlement est fait pour être appliqué par les coureurs, en plus ça a été répété au briefing ! Les balises obligatoires à ramasser obligatoirement dans l’ordre, les optionnelles en ordre libre !
  • On ne laisse pas son coéquipier à un point central de la carte pendant que le plus frais des deux va tout ramasser. C’est bien triste mais la seule solution est d’attacher à chaque coureur le carton ou la puce.
  • On ne se sert pas des épingles de son dossard pour imiter les poinçons des postes qu’on a pas été chercher (pas vu ce week end mais le fautif se reconnaitra !)

Evidemment aucun nom ne sera donné (sauf entre arverne) mais si jamais le(s) coupable(s) lit(sent) ce petit résumé ça fera au moins réfléchir sur l’esprit du raid …

Et encore un grand merci à tous les bénévoles qui nous ont permis de nous éclater (ou de nous faire éclater, ça dépend) ce week end !

Steph

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Le retour aux affaires …

  1. Hugues dit :

    Merci les copains, d’Etre venus sur notre raid..c’est sympa……a bientôt sur une blanche du chalenge ou une CO auvergnate…..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s